Oman Désert Marathon 2014, 165km en 6 étapes, une aventure dans le désert en famille

OMAN2014 253

La vidéo officielle de l’Oman Desert Marathon :

La vidéo des enfants :

— in English

165km in 6 days

Coming back in Oman for this 6 days race in the desert, you carry your gear and your food for the week, 5-6 kilograms.

This year I took 2 of my children (not running, only experiencing desert, bivouac, dry food, sleeping on ground. They are very happy of this adventure « school »….

—- en Français

Retour à Oman pour l’édition n•2 du Désert Marathon, cette fois ci avec Axel et Heidi, qui découvriront le désert et dormiront avec moi sous la tente, et qui vivront aussi toute la semaine en « autonomie » avec leur petit sac, les lyophilisés, etc…

Pour l’instant il fait beau ?.

L Oman Désert Marathon, c’est une course par étapes dans le désert « comme les autres, mais avec des petits plus »…: les distances pas trop longues (20-28-20-24-42-34 km), le sac est un plus léger puisque l’organisation fournit tente+duvets, les bouteilles d’eau ne sont pas limitées, 2-3 sodas a l’arrivée avec de l’eau fraiche, quelques petites autres attentions, et 3 jours ensuite de visites locales, et c’est d’un très bon rapport qualité-prix :1.200€.

La question de la sécurité est toujours sous-jacente avant le départ, Oman étant méconnu, mais sur place on constate comme sur le site du Ministère Français des Affaires extérieures : c’est un pays très calme. C’est le voisin et proche « cousin »  des Emirats Arabes Unis, vivant des ressources pétrolières. Oman veut faire du tourisme son économie future, et leur hospitalité est un atout. La frontière avec le Yémen en guerre civile est à 600km d’étendues désertiques des dunes de Bediyah… A aucun moment nous n’avons vu la moindre insécurité, et nous n’étions pas les seuls touristes.


OMAN2014 331Jour 1.

20km, départ et arrivée de Bediyah. Belles pistes, belles dunes, pour un Jogging de reprise après 2 mois d’arrêt. 1h10, tranquillou, même si avec un sac de 5kg et par 35•C ça cogne quand même un peu sous le crâne. Mais quel plaisir !


Jour 2.

28km « environ ». Après une 1ère nuit en bivouac sous la grande tente mess arabe et dans le moelleux duvet fournis par l’organisation, nous nous élançons sur une piste assez roulante, du fait de la pluie d’hier soir. Il n’est pas tombé beaucoup, mais le sable a durci la piste et les dunes pour former une petite croute. Ce matin il fait cependant grand beau, et ça cogne dès 7:30.

Premiers 22km tranquillos en environ 2h10, puis au CP2 Axel et Heïdi m’attendent, pour courir les 6 derniers kilomètres avec moi, depuis hier ils piaffaient d’impatience, à courir « en fractionné dans le sable. Il faut dire que pour des enfants, c’est un grand bac à sable…  Donc ils voulaient courir, et ces 6km se sont bien passés, juste deux arrêts pour boire, mais tout en trottinant, en une quarantaine de minutes.

Au bivouac, « instructions » pour ramasser du bois, faire le feu, se laver avec 1 petite bouteille d’eau de 500ml seulement, repas lyos, la vie d’aventuriers du désert leur plait. Sieste, discussions, châteaux de sable pour les scarabées, la journée est vite passée jusqu’au repas du soir à la nuit tombante, puis extinction des feux une heure après pour tout le monde : 18:45 (!).


Jour 3.

Lever à 6:00, une bonne nuit, nous nous faisons bien à dormir par terre juste sur le tapis. La routine du petit-déjeuner (muesli lyo), remettre notre petit matos dans le sac, et c’est parti.

20km « environ » ce matin, assez roulants. Et une arrivée au bivouac suivant … dès 9:00 du matin !

Petite rando d’une bonne heure dans les dunes, puis feu, repas, sieste, …

Et 3 heures sur le PC sur des dossiers en retard, dans un des plus beaux bureaux du monde, assis sur mon sac de couchage, les pieds dans le sable, face aux dunes… (Le PC est dans le sac des enfants…)

Cette semaine les enfants font l’école buissonnière, mais je crois qu’en une semaine ils en apprennent plus sur la vie et le monde qu’à l’école. Autre culture, autres langues et perception de l’intérêt d’apprendre l’anglais, … Ils auront vu des Omanais, des Marocains, une Anglaise, un Argentin, une Uruguayenne, des Espagnols, un Syrien, un Ukrainien, des Jordaniens, un Italien, des Algériens, un Taïwanais, et des Français… Tous les jours ils ont deux pages à écrire sur leur journal de bord, avec le récit de la journée, parler d’une personne étrangère avec qui on a discuté, et 2-3 mots appris en arabe. Mais ils ont aussi tout le temps de jouer comme des enfants, dans ce trés trés grand bac à sable…


OMAN2014 346Jour 4.

Hier soir nous avons veillé « tard », jusque 19:00 :-). Nous sommes montés avec les enfants voir les étoiles depuis le haut de la dune, parler de la voie lactée, des galaxies… Puis il me restait 2 heures de batterie sur le PC.

Une très belle étape ce matin, avec un départ droit dans la dune, puis 5km de dunes dominant la vallée.

Ensuite une succession de cuvettes et plateaux entrecoupés de dunettes. 24km très plaisants, je finis un peu comme d’habitude, 11ème de l’étape et du général (sur 45). En endurance. Et les enfants ont fini les 2 derniers km avec moi.

Au bivouac tout a désormais sa place, et les repas s entrecoupent de siestes et de ballades dans les dunes.


Jour 5.

165km en 6 étapes, jour 4.

Aujourd’hui 40km, principalement une longue piste sinueuse entre les deux cordons de dunes. Mais bien. Mais chaud. Mais sablonneux…

Une bonne étape où l’introspection devient naturelle…

Mes premiers Marathon des Sables avec le Nugre, le Vincent, et le Daniel Vignal, …

La Réunion, le maillot de l’équipe de France de Trail, …

Mes onze Défis de l’Oisans et Laurent Smagghe, …

Le 100km d’Amiens et le Marathon de New-York avec mon père  en 95, …

Mes années d’études à Lille avec le Chris, toujours partant pour aller courir et organiser nos premières courses, …

Les années athlé a Villecresnes avec la bande des 5, et nos fameux (pour nous) 4x1000m de Jean-Bouin et de Cannes, …

Et à la fin Axel et Heidi pour me rejoindre sur les 5 derniers kilomètres…

40km, (presque) un marathon, presqu’une vie.

OMAN2014 195


Jour 6.

30 kilomètres pour finir, avec 3 passages de dunes, environ 10km, top !

Puis l’arrivée au camp de base, direct depuis les dunes, avec Heidi et Axel pour les derniers kilomètres dans les dunes.

Oman Désert Marathon 2014 : ca c’est fait ?.

Une bonne douche, un bon lit, un bon repas, retour à la civilisation.

Deux jours de repos et de tourisme, extraordinaires bains dans les gorges de l’oued Beni Khalid, puis une journée au souk de Mascate. RDV L’an prochain pour la 3ème édition du Désert Oman Marathon.